Peut-on vraiment « libérer » l’entreprise ?

Je viens d’écouter une émission TRES intéressante consacrée à l’entreprise libérée. Prenez moins d’une heure de votre temps, ce ne sera pas perdu.  (51 mn 47 s. , très précisément, et vous pouvez gratter 3 x 3 mn en sautant les pauses musicales).

écouter l’émission

Je retiens personnellement :

– De quoi faut-il libérer l’entreprise ? De l’égo des dirigeants et managers et des contraintes induites, et aussi d’un modèle organisationnel qui n’est plus adapté aujourd’hui : l’environnement a changé, et les hommes aussi …

– L’entreprise libérée et le bonheur au travail sont liés certes, ce n’est pas équivalent : on peut être heureux dans une entreprise classique !

–  Le bonheur est une quête personnelle, ce ne peut pas être à l’entreprise de prendre cette responsabilité. Elle peut cependant ne pas gêner cette quête, voire la favoriser !

– Points d’ancrage de la « liberté » : l’autonomie, la responsabilité, la compétence. Le développement de ces 3 dimensions est  à accompagner pour tous les salariés.

– L’animatrice pose parfois des questions binaires, réductrices. Heureusement ses interlocuteurs ne tombent pas dans le piège et parviennent à développer une pensée nuancée.

– Et encore beaucoup d’idées intéressantes …

Pour conclure en beauté, un proverbe berbère : « faire le bonheur des gens sans les gens, c’est le faire contre eux »

Qu’en pensez-vous ? Quelles sont vos réactions ? Quelle expérience voulez -vous partager ?

Exprimez-vous en cliquant sur une bulle (et en vous inscrivant sur Pairform ! )

A bientôt